Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Un petit bout de bib(liothèque)
  • Un petit bout de bib(liothèque)
  • : Je profite de cet espace sur la toile pour vous faire partager mes lectures
  • Contact

Recherche

Catégories

5 avril 2011 2 05 /04 /avril /2011 11:44

chair de l'araignéeVoici une bande dessinée qui traite du thème délicat de l'anorexie. Un homme et une jeune femme qui en souffrent pour des raisons différentes vont se lier d'amitié et emménager ensemble.

 

Le dessin de Marie Caillou est vraiment particulier car il donne l'impression que les personnages n'ont pas de nez vu de face (dans mon interprétation)... mais on s'y habitue et cela n'est finalement pas très dérangeant, d'autant plus que cela correspond bien au thème.

Ici pas d'analyse ou de jugement, mais l'histoire de deux personnalités qui essaient de vivre. Le récit est vraiment fort et la fin troublante de réalisme. Une bande dessinée à ne pas manquer.

 

Pour en savoir plus :

@ les avis des inrocks, du Monde, France3 et Julie

@ l'avis de bdgest qui vous permet en plus de voir une dizaine de planches

@ une interview des auteurs chez bodoï

@ le site internet de Marie Caillou pour vous donner un apperçu de son travail

 

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _  _ __ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _  _

 

Bonus :

un extrait de la bd

chair de l'araignée - bonus

Partager cet article

Repost 0
Published by bouma - dans bd
commenter cet article

commentaires

Tiphanya 06/04/2011 22:49



Cette BD était coup de coeur dans l'un de mes magazines. Mais je n'ai pas aimé le nez des perso, et du coup pas acheté, donc pas lu. Dans une BD le visuel est trop important pour moi et quand
j'ai une fixation, je suis malheureusement trop tétue pour la laisser de côté.



bouma 07/04/2011 09:25



j'ai effectivement eu du mal à rentrer dedans pour la même raison que toi, mais peut-être un peu moins tétue (et puis mon chéri l'avait déjà lu et m'en disait du bien) je me suis accrochée et
j'ai vraiment adoré. mais je suis d'accord avec toi, si je n'accroche pas au graphisme d'une bd, je laisse souvent tomber